March 23rd, 2014

двойная
  • t61

письмо из Комсомольска в Лион о "Сердце Нижинского"

10153189_10201547774351919_330274790_n
Впечатление от спектакля студентки Пед. университета Наташи (на французском)

Comme vous savez, hier soir j'ai assisté au spectacle du théâtre KnAM. C'était ma première visite de ce théâtre. Quand je me suis trouvée là, j’ai plongé du premier coup dans le monde mystérieux du théâtre, où la musique et la danse, la lumière et l'odeur se sont réunies pour créer un effet inoubliable. "Le cœur de Nijinsky" m’a frappé beaucoup, même après le spectacle mon pouls était fréquent et j’étais complètement retournée. J’aime beaucoup que ce spectacle a décrit comme une biographie du célèbre chorégraphe, et ses sentiments, ses émotions. La petite scène permet de voir les acteurs et lire les émotions sur leurs visages. Bien sûr, des effets d'éclairage et l'équipement spécial ont joué un rôle important dans la transmission du sens. Ce distingue KnAM des autres théâtres. Je n'ai jamais rien vu de pareil, surtout que le jeu d’acteur est réuni avec les innovations technologiques en scène. Les autres théâtres prennent généralement la pièce comme la base et la mettent en scène. A la différence des autres théâtres le KnAM n’a pas peur d'expérimenter, n'a pas peur de donner aux gens une nouvelle vague d'émotions, leur montrer un nouveau regard sur les choses. Le trait caractéristique du théâtre est aussi qu'il est sensuel et en même temps intellectuel. Il force les gens à penser aux choses importantes, regarder le monde sous des coins différents. Et la chose plus importante est que ce théâtre «ouvre» le cœur, touche les sentiments les plus profonds et soulève les questions les plus urgentes du monde actuel. Le spectacle, plein de l’originalité et de la sincérité, a laissé une impression profonde pour moi. J’adore aussi l’idée de discuter les questions après le spectacle. Les gens peuvent partager leurs opinions, de débattre, d'exprimer leur point de vue. Car l'indifférence est une catastrophe dans le monde d'aujourd'hui, je crois que c’est très bien de parler aux gens, apprendre leurs pensées et accepter leurs conseils. Cette conversation avec le public et les acteurs était très sincère. J’ai compris que c’était très bien que vous, Bleuenn, avait visité notre université avec Tatiana Frolova. Sans vous  je n’aurais pas l’occasion de visiter ce grand théâtre et de toucher cette atmosphère merveilleuse. Mais vous étiez au bon moment et au bon endroit ! Merci beaucoup!